ETAPE 3: CREER UNE SARL LA BANQUELe choix de la banque est lié à des critères simples:


Proximité,
Services,
Conseil,
Tarif des prestations (à intégrer à votre business plan)...

Feeling avec le conseiller commercial (c’est aussi une relation humaine...)

A savoir : les banques mutualistes (Crédit Agricole, Caisse d'Epargne, Crédit Mutuel, etc.) sont souvent mieux implantées et moins chères en frais de fonctionnement que les réseaux nationaux intégrés (LCL, SG, BNP, HSBC...). Sur les tarifs, tout est une question de négociation.
Dans un premier temps, il va falloir ouvrir un compte provisoire de capital pour y déposer votre capital bien sûr.

La banque vous demandera:


Un justificatif de domicile,
une photocopie de votre pièce d’identité,
votre business plan,
Vos statuts (chaque page doit être paraphée et les statuts signer),
Vos 3 derniers relevés de compte mensuel,
Le cheque pour le capital de la société.


Votre banque ouvrira le compte définitif de la société à réception du KBIS et clôturera le compte provisoire de dépôt de capital.

Le capital peut être libéré (déposé sur le compte de la société) sur deux ans.
Il faut dans ce cas la le préciser dans vos statuts.

A savoir également : Souvent les banquiers sont moins chers que les assureurs mais on ne le sait pas assez !
Sollicitez votre banque à la création pour qu'elle vous fasse différents DEVIS :
- Assurances Professionnelles (véhicule, responsabilité, locaux professionnels, santé, etc.)
- Retraite : Contrat de retraite supplémentaitre (Loi Madelin) 

De plus, vous pouvez
defiscaliser sur votre impôt sur le revenus 25 % du montant du capital de votre société.

Année de souscription

Personnes célibataires, divorcées ou veuves
Couples mariés soumis à une imposition commune






Base maximale

Réduction maximale
Base maximale
Réduction maximale
2003-2010
20 000 €
5 000 €
40 000 €
10 000 €
2002
6 000 €
1 500 €
12 000€
3 000 €


Vous pouvez donc passer à l’étape 4.